GALERIES - MODELES - TECHNIQUE - NEWS - CONTACTS - LIENS

 

Technique : 1. Definition 6. jeu du cadrage  
2. Le cadrage  
3. Le mouvement    
4. Les modes    
5. Le flash    

LE FLASH

Presque tous les appareils photos numériques ont un flash intégré.

Comment s’en servir correctement, et à bon escient ?

 

La mesure d’exposition TTL du flash

 

C’est la mesure la plus courante. L’exposition est alors uniquement déterminée par un pré-éclair (l’exposition choisie par l’appareil découle donc entièrement du pouvoir de réflexion du sujet). Le problème de ce type de mesure survient lorsque le fond est très sombre, oui encore lorsqu’un sujet est très réfléchissant

 

 

La mesure d’exposition TTL du flash

Il existe de nouveaux systèmes de contrôle d’exposition, dont les noms varient suivant les constructeurs et qui pallient relativement cet écueil.

Cependant, mieux vaut encore contrôler la puissance de son flash sur l’écran de son appareil photo et y remédier, si besoin est, en surexposant ou sous-exposant celui-ci.

Si votre appareil ne vous permet pas de surexposer ou de sous-exposer l’éclair délivré par le flash, il vous reste la possibilité d’avancer ou de vous éloigner de votre sujet pour arriver à un résultat à peu près identique.

 

Voici un petit rappel des erreurs à éviter lorsqu’on sort son flash : l’éclair du flash se propage sur un rayon d’action qui change en fonction de la longueur de la focale aussi à la sensibilité (en ISO) sur laquelle est réglé votre appareil photo. Ce tableau présente des approximations parce que, suivant la marque et le modèle d’appareil, ces chiffres peuvent quelques peu varié.

A la vue de ce tableau, on se rend compte qu’au-delà de 8mètres, le flash ne peut plus véritablement être efficace – ce qui signifie qu’au-delà de 10 mètres, le flash devient totalement inutile. Donc pas question de l’utiliser pour une photo de paysage (de jour comme de nuit), sans compter que cela risquerait de faire briller un petit détail gênant dans l’avant-plan de votre image.

Il ne faut pas oublier que le flash crée un éclairage artificiel direct qui écrase les volumes. Mais vaut donc éviter de s’en servir pour photographier quelque chose aux formes sculpturales

 

ISO

Portée du flash

(focale courte 28 à 35mm)

Portée du flash

(logue focale 135 à 200mm)

100 entre 40cm et 3m entre 40cm et 2m
200 entre 40cm et 4m entre 40cm et 3m
400 entre 40cm et 5,5m entre 40cm et 4m
800 entre 40cm et 8m entre 40cm et 6m

 

 

Les utilisations courantes du flash

L’utilisation la plus courante du flash consiste à pallier un manque de lumière. Beaucoup ignorent que le flash peut être un bon atout en plein jour, par temps ensoleillé.

 

La balance des blancs

Une chose à ne pas oublier : l’éclair délivré par le flash crée une lumière colorimétriquement identique à la lumière du jour (à l’heure de midi). Un flash utilisé avec un éclairage d’intérieur créera donc un conflit de température de couleurs. Le mieux est alors de règles la balance des blanc de votre appareil photo en lumière du jour, parce qu’en intérieur, c’est logiquement l’éclair votre flash qui va constituer la source lumineuse principale.

 

Exemple de réglages d’une balance

La photo n°1 a été prise avec une balance des blancs réglée sur

« AWB automatic with balance ». Cela explique la teinte mi-orangée due à un mélange d’éclairages entre le flash et la lumière d’une lampe de gymnase,puis sur la photo n°2 une balance effectuée en manuelle

 

PHOTO 1

PHOTO 2